En mouvement!

Une deuxième vague? Pas facile!

Pas facile tout ça! Le virus est toujours là et on se demande tous quand tout ça prendra fin.

La journée fut plutôt difficile dimanche alors qu’il a fallu dire aux enfants de « ma blonde » qu’il valait mieux rester à la maison et oublier le projet de venir nous rejoindre pour quelques jours à Carboneras.

Samedi tout semblait bien aller mais un tour rapide des nouvelles du dimanche nous a conduit à faire preuve d’une grande prudence. Les chiffres en France tout comme en Espagne sont plutôt alarmants. On ne peut les ignorer car le risque est toujours là.

On est entré de plein fouet dans ce qu’il convient de qualifier de « deuxième vague » avec une hausse fulgurante de la contagion au cours de la dernière semaine après plusieurs semaines d’accalmie. On n’y peut rien!

Après réflexion on a convenu qu’il valait mieux se priver de cette visite tant attendue et espérée plutôt que de courir un quelconque risque après des mois d’effort.

Nous savons que nous ne sommes pas seuls dans cette situation. On n’y peut rien et il faudra être patient.

Comme le démontre un document d’archives datant de 1918 nous ne sommes pas les premiers à vivre une telle situation. Ça ne sert à rien de s’énerver.

Patience! Patience!… On serre les coudes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »