En mouvement!

Virus, Trump… Du pareil au même!

Ouf! On a plutôt raison de se demander où l’on s’en va avec tout ça.

Le virus ça peut toujours aller si on reste tranquille sans vraiment bouger avec les mesures de circonstances. Ici c’est plutôt facile en étant loin des grands centres. Je vis dans une petite ville où les vieux de 60 ans et plus sont plutôt nombreux. Alors quand on se croise on change rapidement de trottoir même avec un masque. Un clin d’oeil et pas plus.

La situation ne s’améliore pas ici comme ailleurs. On le voit bien quand on jette un oeil aux nouvelles un peu partout et je le fais quotidiennement en jetant un oeil sur ce qui se passe ici en Espagne, mais aussi au Québec, Canada, France, République Dominicaine (bien oui on n’oublie jamais les endroits où l’on a vécu) ainsi qu’en Belgique, UK, etc.

Bien sûr que je suis de très près ce qui se passe aux USA. Je l’ai toujours fait! Mais avec ce que j’y vois c’est bien la première fois de ma vie que je n’ai plus du tout envie d’y remettre les pieds un jour. Et pourtant j’ai parcouru ce pays dans tous les sens et plusieurs fois dans ma vie un peu lointaine.

Finalement je me dis vaut mieux tout fermer et penser à autre chose… Impossible car c’est ce que je fais depuis des décennies. J’ai toujours été intéressé par les mouvements sociaux et politiques. Il faut dire que ça ne manque pas de ces temps-ci.

USA, USA… On n’y échappe pas!

Ce que j’aime moins est l’influence de ce pays sur nos propres activités. On l’a souvent dit au Québec. Si les USA toussent on aura le rhume tôt ou tard. J’espère bien que cette fois-ci ça ne sera pas le cas bien que… J’en doute. On a qu’à voir les groupes ici et là qui répètent inlassablement les messages de Trump. Je constate la même chose en France et je dirai dans une moindre mesure en Espagne mais pour combien de temps encore.

Donald the Great!

Madrid, Paris, Montréal

Finalement ce maudit virus qui revient. Pas étonnant par exemple que Madrid soit la ville la plus touchée en Espagne. Je viens de lire que c’est la ville espagnole qui investit le moins dans la santé publique et ce depuis des années… Alors ça manifeste bien sûr pour que ça change. Mais jusqu’à maintenant la Communauté de Madrid a plutôt choisi de donner davantage d’argent aux curés au cours derniers mois qu’au système de santé public. Oui! Oui! Quasi incroyable mais tout à fait vrai.

Depuis des mois Madrid promet l’ajout de médecins et d’infirmières. Peine perdu… Toujours rien de plus! Ils n’en peuvent plus…

J’ai comme l’impression que ce n’est pas le seul endroit qui vit ce phénomène. Depuis des décennies un bon nombre de gouvernement ont cessé d’investir dans la santé publique tout comme dans le secteur de l’éducation. Il y a un prix à payer à tout ça quand les dirigeants que l’on porte au pouvoir préfèrent donner le contrôle de ces secteurs que nous finançons tous à des entreprises du secteur privé et ce, souvent sans contrôle. On l’a bien vu ici en Espagne tout comme au Québec dans la gestion des résidences de personnes âgés. Tout simplement terrible!

Une vigile à la mémoire de la centaine de résidents morts de la covid-19 à Montréal-Nord.

Voilà c’était ma crise politique du jour… À prendre ou a laisser. À vous de me dire si jamais vous le jugez à propos.

Cuidado todos…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Translate »